Nous suivre sur notre réseau social
ou nous contacter
congresarganier@gmail.com

La recherche scientifique est interpellée pour appuyer la réhabilitation de l’ensemble de l’écosystème. Les participants ont ainsi recommandé de :

• 1. Actualiser les bases de données sur l'arganeraie et l'arganier en vue d'une meilleure orientation et gestion des programmes de préservation, de réhabilitation et de valorisation.

• 2. Encourager des projets de recherche pour la promotion de la réhabilitation de l'écosystème arganeraie en particulier pour développer la restauration écologique.

• 3. Intégrer les études sur la biodiversité dans l'arganeraie comme composante clé de la “valeur globale“ de l’écosystème dans la perspective de sa valorisation.

• 4. Exploiter les résultats atteints sur les "mécanismes d'adaptation" chez l’arganier étudiés et identifiés au laboratoire pour la production du matériel végétal adapté nécessaire pour la mise en œuvre des projets de réhabilitation et de l'arganiculture en partenariat avec les professionnels.

• 5. Approfondir l'analyse de la diversité génétique qui caractérise l'arganier en vue de la conservation du "patrimoine génétique" et sa valorisation pour la sélection de variétés performantes.

• 6. Mettre en place un programme de sélection génétique coordonné, multidisciplinaire et construit sur tous les travaux et résultats réalisés en vue de réussir l'arganiculture.

• 7. Renforcer les recherches sur l'arganiculture pour la mise en place d'un itinéraire technique de production de plants et de conduite de verger d'arganier et élaborer un référentiel technique.